martes, 4 de noviembre de 2008

George W. Bush s'en va : retour sur ses ‘Busheries’ les plus célèbres !

A l’heure où le monde se prépare à accueillir le prochain président des Etats-Unis d’Amérique, il ne faudrait pas oublier qu’un nouveau président qui arrive, c’est aussi un ancien président qui s’en va.



Si nous ne savons toujours pas qui de Barack Obama ou de John McCain prendra ses quartiers à la Maison Blanche, nous savons au moins une chose avec certitude : c’est que George W. Bush est sur le point de la quitter.

Nous avons donc décidé de souhaiter bon voyage à ce président qui aura marqué la face du monde durant huit années. Et pour lui dire au revoir, nous avons choisi de le faire en nous remémorant quelques unes de ses fameuses « Busheries », ces phrases qui sont restées dans les esprits par leur style très…particulier. Bonne Lecture.



« Je pense que les êtres humains et les poissons peuvent coexister pacifiquement », Saginaw, 29 Septembre 2000.

« Vous avez des Noirs, vous aussi ? » en s’adressant au président brésilien Fernando Henrique Cardoso en visite à Washington, le 8 Novembre 2001.

« Je pense que tous ceux qui ne pensent pas que je sois assez malin pour la tâche présidentielle sont en deçà de la réalité. », U.S News& World Report, 3 avril 2000.

« Si nous étions en dictature, les choses seraient plus simples- du moment que ce serait moi le dictateur. » 19 décembre 2000.

« Depuis plus d’un siècle et demi maintenant, l’Amérique et le Japon forment l’une des alliances les plus parfaites et les plus sûres des temps modernes », Tokyo, le 18 février 2002.

« Vous avez entendu, Al Gore prétend avoir inventé Internet. Si il est intelligent, expliquez-moi pourquoi toutes les adresses commencent par W ? », Miami, 28 octobre 2000.

« C’est évidemment un budget : il y a pleins de chiffres dedans », Reuters, 5 Mai 2000.

« La mission c’est de nous battre et de gagner la guerre afin d’empêcher la guerre », 14 mars 2002

« Ma mère, j’aurais dû t’écouter : toujours mâcher les bretzels avant de les avaler », 14 janvier 2002.

« Cet argent est le vôtre. Vous avez payé pour l’avoir. », La Crosse, 18 octobre 2000.

« Il va peut-être y avoir des temps difficiles en Amérique. Mais ce pays a déjà connu des temps difficiles par le passé et nous sommes prêts à les renouveler. », Waco, 13 août 2002.



Le liste des ces « Busheries » n’est évidemment pas exhaustive. Toutes ces Busheries et leurs références sont extraites d’un bouquin intitulé « Les Amuse Bush » paru aux éditions Le Cherche Midi.

Enviado por Cédric maerckx.

No hay comentarios:

Publicar un comentario